Infos pratiques pour éviter certains pièges en français pour les hispanophones

Difficile de parler français quand on est hispanophone? Les deux langues se ressemblent et pourtant chacune fonctionne différemment.
Avec nos conseils on te facilite quelques “trucs” pour éviter certains pièges de la langue française.

Par et Pour

Vous trouvez difficile l’utilisation de par et pour? Vous utilisez pour quand il faut utiliser par. C’est normal parce que “par” ressemble à “para” en espagnol, et pour ressemble à por. Nous comettons tous la même erreur, mais ne vous inquiètez pas, nous allons vous proposer une petite règle très simple qui peut vous sauver la mise:
Vous devez seulement compter le nombre de lettres de chaque préposition: on utilise par pour por car il y a 3 lettres dans chaque mot, alors que l’on utilisera pour pour traduire para car ils comportent 4 lettres chacun. Facile, non?

Et rien de mieux qu’un exemple pour illustrer le tout:
– “Enviar por correo”: “envoyer par courier”
– “Para aprobar tu examen de DELF apuntate a Hablaworld”: “Pour réussir ton examen de DELF,inscris-toi à Hablaworld.”

Cristina et Jesus – B1

C’est ou Il est + substantif

Une seule traduction possible en espagnol (“es”) pour ces deux formes verbales qui posent souvent problème aux Espagnols.
La règle est très simple en réalité, la clé se trouve dans la présence d’un article qui accompagne le substantif, ou pas.

Exemple: c’est un journaliste # Il est journaliste

Quelle est la différence? L’article.
Quand il y a un article on utilise toujours C’est si le substantif est singulier et Ce sont si le substantif est pluriel.
Mais quel article? Tous :
– articles définis (le, la, l’, les) et indéfinis (un, une, des). Ex: C’est un journaliste du Monde = es un periodista del Mundo
– articles partitifs (du, de la, de l’, des). Ex: c’est du pain frais = es pan fresco
– adjectifs possessifs (mon, ton, son, ma, ta , sa, etc…) Ex: c’est mon frère = es mi hermano

Autre truc facile : seul substantif à être sans article: les professions.
Ex: elle est vétérinaire / Ils sont informaticiens. Es veterinaria / son informáticos.

Ana, Pilar et José – B1

Comme et comment

Autre difficulté pour les hispanophones: la traduction de “Como” par comme ou comment?
Effectivement en espagnol il n’y a qu’un seul mot pour exprimer ces deux notions bien différentes, seule la présence de l’accent les distingue.

Il existe une règle simple:
– Comme s’utilise pour faire une comparaison: elle est petite comme une fourmi
– Comme exprime aussi la cause mais toujours placé en début de phrase: Comme je suis inscrite à Hablaworld, je vais résusir mon examen DALF C1.

– Comment s’emploie pour exprimer la manière: Je suis la seule à savoir comment je fonctionne.
– Comment sert pour formuler une interrogation : Comment as-tu fait pour réussir ton examen si facilement?

Rocio et Maria – C1

Le genre des pays et les prépositions

En espagnol les pays n’ont pas d’article, mais en français si.
Comment faire pour savoir si l’article est le, la ou les?
Et au moment d’utiliser une préposition?
Voici un résumé très simple:

Le pays se termine par un e : pays féminin
la France
l’Espagne

Le pays se termine par une consonne ou une autre voyelle: pays masculin
le Japon
le Nicaragua

Il existe quelquels pays pluriel comme les États-Unis, les Pays-bas, les Émirats Arabes Unis, etc…

Et avec un verbe? Que se passe t-il?

– Devant les pays féminins on met en
En France, en Espagne
– Devant les pays masculins on met au
Au Japon, au Nicaragua
– Devant les pays pluriels on met aux
aux états Unis, aux Pays-Bas

Avec le verbe Venir on utilise:
de avec un pays féminin : je viens de France
du avec un pays masculin : je viens du Portugal
des avec un pays pluriel : je viens des États-Unis

Attention: il existe des exceptions: Le Mexique, le Mozambique, le Cambodge

Bélen et Carlos – C1

Las articles partitifs

Les hispanophones n’utilisent pas systématiquement d’ artcile pour accompagner un substantif. En français c’est obligatoire.
En plus des articles définis et indéfinis, il existe les articles partitifs (du, de la, de l’, des).
Ils sont employés devant les noms exprimant une quantité indénombrable.
ex: de l’eau

Petit truc facil: quand l’espagnol n’a pas d’article, le partitif fait son apparition.
Bebo vino: je bois du vin
Escucho música todo el dia: j’écoute de la musique toute la journée

María del mar et Javier – C1

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.